Iz Zoo - Le Forum

Communauté des Bloobies
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse

Aller en bas 

Aprés lecture de cet article, pensez-vous qu'on doivent généraliser cette loi à tout les pays ?
Oui, évidemment !! C'est pas trop tôt !!
40%
 40% [ 2 ]
Non, c'est aberrant autant de contraintes pour des animaux, si je veux 1 Hamster j'en achète 1 !!
60%
 60% [ 3 ]
Total des votes : 5
 

AuteurMessage
Ninie et Zebulon
Admi Bouclette
avatar

Nombre de messages : 1737
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 04/09/2004

MessageSujet: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Ven 5 Sep - 17:34

Image hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.comImage hébergée par servimg.com

Chiens, poissons rouges, éléphants... Qu'ils soient d'élevage ou de compagnie, destinés à servir la science ou à distraire le public, les animaux bénéficient en Suisse depuis lundi d'une législation de protection. Cette ordonnance réglemente dans le moindre détail le traitement à réserver aux bêtes à poils, plumes ou écailles.

Les chiens helvétiques bénéficient d'une protection particulière puisque tout candidat à en posséder un devra suivre une formation obligatoire. Les cours, dispensés par des formateurs accrédités, auront notamment pour but de "dresser" les maîtres pour réduire les risques de morsure par leur animal. Les chiens agressifs devront être exclus des élevages afin de privilégier la sélection d'individus équilibrés et pacifiques.

Il sera également interdit de couper la queue ou les oreilles d'un chien ou de le "soumettre à des interventions chirurgicales pour obtenir des oreilles tombantes". Les importations de chiens auxquels ces traitements ont été infligés sont interdites. Les individus de certaines espèces comme les perruches et les hamsters, ne pourront pas être seuls. De même, les lamas, alpagas et yacks devront être contact avec des congénères tandis que moutons et chèvres devront avoir au moins "un contact visuel avec des congénères".

Une douche pour les porcs

Les chevaux devront "avoir des contacts visuel, auditif et olfactif" entre eux tout ayant la possibilité de s'éviter. Les locaux où ils sont détenus "ne doivent pas comporter d'impasses" et l'utilisation de fil de fer barbelé pour leurs enclos est proscrite. Les porcs auront une douche à leur disposition pour les rafraîchir.

Concernant les poissons, il est dès à présent interdit en Suisse de "les pêcher à la ligne dans l'intention de les remettre à l'eau". Ils ne pourront plus servir d'appâts vivants et ils devront être assommés avant d'être tués. Une longue annexe à la réglementation précise les surfaces minimales à allouer aux animaux, un éléphant mâle ayant par exemple droit à un box de 30 mètres carrés alors que les femelles devront se contenter de la moitié.

Certains dispositifs de ce texte de loi peuvent prêter à sourire. Reste que la meilleure prise en compte du bien-être animal est une des revendications portées par certaines ONG lors du Grenelle de l'environnement.

D'après agence

_________________
Bisous, Ninie & Zébulon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninie et Zebulon
Admi Bouclette
avatar

Nombre de messages : 1737
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 04/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Ven 5 Sep - 17:41

J'avoue que je suis plutôt pour. Je pense que cela evitera pas mal de dérives autour des animaux... Sorry
Effectivement on peut se dire : "Oui mais et les gens qui n'ont pas de place pour 2 lapins ou 2 hamsters... Là je répondrais que les risques de cohabitation sont limités car à mon avis d'aprés cette loi on est obligé de les acheter en meme temps... Et c'est vrai qu'à partir du moment où le feeling passe ils sont dans la meme cage et ont peut dire que le budget pour 1 ou 2 et quasi le meme, non ??
A suivre, on verra si ça marche divers4

_________________
Bisous, Ninie & Zébulon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Monette et Bijou
Membre VIP
avatar

Nombre de messages : 1966
Age : 57
Localisation : Nouveau-Brunswick, Canada
Date d'inscription : 15/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Ven 5 Sep - 18:00

Je trouve qu'ils vont un peu trop loin. Du moment qu'ils ne subissent aucune maltraitance et qu'ils ont des conditions de vie adaptées à leur espèce, il ne faut pas tomber dans l'exagération.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://monbijou.site.voila.fr
Iz
Admi Clochette
avatar

Nombre de messages : 6453
Age : 39
Localisation : Carrières sous Poissy (78)
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Lun 8 Sep - 15:31

On en a discuté de vive voix, comme Monette je trouve que certaines réclamations sont too much, même si à la base de nombreuses choses sont très intéressantes.

C'est une réflexion que j'ai très souvent dans ma thématique de thèse qui traite du bien-être....

Le bien-être a longtemps été défini par :
° absence de faim et de soif,
° confort physique
° bonne santé et absence de blessure ou de douleur
ces 3 critères sont assez objectifs et la plupart du temps aisés à définir (quoique pour la douleur c'est encore difficile) mais depuis quelques années de nouveaux critères dit "psychologiques" ont été ajoutés à ces bases:
° la possibilité d'exprimer le comportement normal de l'espèce
° l'absence de peur et de détresse.
° l'existance d'émotions positives

Notre empathie humaine naturelle nous amène automatiquement à vouloir offrir ce minimum aux animaux que nous "utilisons" (domestique ou de compagnie), moi la première, mais le tout est d'avoir une définition très clair pour chaque espèce de ce que représente réellement un comportement normal de l'espèce et en quoi il est nécessaire au bien-être, de même que l'évaluation de la peur et de la détresse (déjà chez un canard c'est compliqué lol) et si on exige l'existence d'émotion positive alors là....le débat est ouvert...

Même si les 3 premiers points sont irréfutables, les suivants peuvent amener de nombreuses questions philosophiques sur le bien-être et le confort à tout moment.
Il ne faut pas oublier que dans la nature l'ensemble des animaux sauvages est soumis à ces contraintes....si intolérable est-ce pour un esprit humain...c'est la nature à laquelle même l'Homme est soumis puisque qui peut se targuer d'être dans une confort optimal à tout instant, sans le moindre stress et toujours dans des émotions positive, est-ce pourtant inacceptable? ; et au-delà il y a encore des populations humaines soumis à la faim et à la soif... Sans parler de priorité entre homme et animal puisque ce n'est pas la question, il faut au moins se demander jusqu'où aller dans l'acceptable pour la vie d'un animal ou d'un Homme. Et la c'est uniquement la question de la morale (qui n'est pas partout la même qui plus est :s).

Il y a donc des choses qui sont importantes et intolérables, d'autres moins...... autant former un maitre à l'acquisition d'un chien me parait essentiel, comme la responsabilisation de prendre une animal quelqu'il soit (chien, oiseau, rongeur, poissons ou reptiles) autant interdire l'hebergement d'un animal seul ou l'utilisation de la boue pour les cochons, etc....pour moi ça relève de l'excès. Il ne faut pas faire confiance à tout ce qui sort d'une soit disant étude scientifique (et c'est moi qui le dit) pour en faire une vérité....la plupart de ces textes législatifs ou réglementations sont malheureusement adaptés ou appliqués à partir de conclusions d'études scientifiques qui ont été faites dans un contexte très spécifique (souvent expérimentales ou dans un contexte de production intensive) qui n'ont rien à voir avec les conditions d'hébergement des animaux de compagnie. Les législateurs à tort les appliques parfois à la lettre sans se poser la question de leur validité dans un contexte un peu différent....par facilité ou par défaut parce qu'aucune autre étude n'existe. Le problème c'est qu'avec ce genre de raccourci on peut facilement arriver à des situations qui au final vont désservir le bien-être de l'animal lui-même ou interdire à des humains de vivre une relation formidable avec un animal et le rendre heureux car pas les moyens d'avoir 2 cheval, 10 cages, 3 prés, etc..... pour un bénéfice très discutable pour l'animal.

L'exemple de la cohabitation chez le lapin est typique. Il a été démontré la sociabilité des lapins dans un environnement naturel...donc le legislateur s'empresse de faire "plaisir" au association de protection en produisant, je dirais bêtement, mais c'est plutôt naïvement, un texte exigeant que les lapins soient héberger par deux. Qui ne connaitrait rien aux lapins dirait parfait !
Maintenant, admettons que nous avons un minimum de connaissance en éthologie (où un minimum d'expérience en tant que propriétaire de lapin) et là nous savons que la démonstration de la sociabilité du lapin dans la nature ne peut être transposé dans un environnement humain du fait de la définition même de l'envionnement humain qui est un environnement avec des limites (cages, pièce de maison, enclos, jardin, etc). Les règles de la sociabilité lagomorphe ne sont donc plus valable car celles-ci dépendent et s'organisent en surface : les femelles dominantes sont au centre du terroire et les terriers des individus subordonnées s'organisent de manière concentrique tout autour, les plus subordonnées étant les plus éloignés.
Maintenant démonstration (étude qui n'a donc jamais été faites d'un point de vue animal de companie puisque la règlementation se base sur des comportements d'animal sauvage) : on met 2 lapins dans un environnement humain, donc limité...à fortiori dans une cage.... la place des 2 individus ne pourra pas se faire "naturellement" dans l'espace, dans le meilleur des cas les animaux sont de rang équivalent et tout ce passe bien (Capuce & Titane, Lapinou et Gauffre, Killarney et Pilgrim, etc) mais dans le pire des cas les distances sont beaucoup trop proche et là c'est le stress permanent entre les deux (ex pas plus tard que ce we entre Zébu et Tipoune, lapines de Mortie, lapine de Vlatava, etc)

Démonstration par A+B de la bêtise de cette réglementation en particulier...mais qui à mon avis peut être faites pour de nombreuses autres dans le même genre. Un autre exemple en ce moment: l'ensemble de la communauté éthologue remet en cause par ex le modèle du comportement canin qui a longtps été basé sur celui du loup, grâce à des études très précises du chien dans un environnement humain on sait aujourd'hui que c'est un tissu d'erreur..hors ça fait des années que des bouquins et comportementalistes du chien se basent dessus... hum).

Mes mots de la fin seront donc ATTENTION, la généralisation n'est pas une bonne chose, les cas particuliers sont nombreux et les études adaptées derrières beaucoup trop rares.

_________________
Ficelle et Tipoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://izzoo.jeblog.fr
Morticia
Membre VIP
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Lun 8 Sep - 22:37

perso je trouve que ça part un peu en sucette là les hamsters par deux ça va etre joli ... de meme sexe ils vont s'entretuer de sexe différents ça va faire des familles nombreuses tuer de façon horrible ou abandonné c'est stupide je trouve ... tout comme les histoires de surface !!! si je prend mes chats pour exemple ma mere crit au scandale en disant qu'ils manquent d'espace et qu'un chat vit dehors je peux prouver à qui veut que figaro est terrifié par le dehors tout comme mes 3 abandonnés dès que je sors ils rentrent de peur d'etre enfermés que l'appartement soit petit ou grand peu importent ils sont dans la piece ou je suis, autre exemple un lapin géant ne supporte pas ses congénerent alors on les fait vivre par deux et ils s'entretuent ? loi étrange tout de meme ... j'en entend parler de plus en plus et je trouve que c'est une abération on humanise trop les animaux on fait trop d'antropomorphisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ninie et Zebulon
Admi Bouclette
avatar

Nombre de messages : 1737
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 04/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Mar 9 Sep - 11:02

Oula vous etes bien négative !!!!
Effectivement je conçois que tout n'est pas "bon" dans cette loi, certes ! mais quand on te dit qu'il est désormais interdit de couper la queue, les oreilles à un chien ; que le possesseur d'un chien devrait faire une formation qu'il lui apprendra à dresser son chien : là moi je dis OUI !!!
Quand tu vois des filles ou des mecs qui sont incapables d'apprendre à marcher en laisse à leurs animaux, là franchement Bad . Il me semble que pourtant c'est la base.

C'est vrai que dimanche on en a discuté avec Iz... Et les gars !!!! Effectivement tout le monde avait à peu prés le meme point de vue : en résumé y'a du bon et du mauvais. Content

_________________
Bisous, Ninie & Zébulon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carine
Membre VIP
avatar

Nombre de messages : 4112
Age : 40
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 12/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Mar 9 Sep - 11:07

Moi je vote pour, mais bien sur, plus pour l'idée géénrale que pour l'application réelle.
C'est toujours pareil, il faut pouvoir moduler les choses et pas appliquer bêtement quelque chose.
Je pense qu'un animal est plus heureux seul si on s'en occupe qu'avec d'autres animaux de son espèce laissés à l'abandon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Iz
Admi Clochette
avatar

Nombre de messages : 6453
Age : 39
Localisation : Carrières sous Poissy (78)
Date d'inscription : 02/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Mar 9 Sep - 12:19

on est bien d'accord, le prb c'est que si on te demande de voter c'est pas à la carte....c'est tu prends tout ou rien...et dans ce cas, bah je préfère voter le Non en justifiant le fait que l'idée est bonne à la base mais pas l'ensemble, donc en attente de quelque chose de plus adapté Euh

_________________
Ficelle et Tipoune
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://izzoo.jeblog.fr
Ninie et Zebulon
Admi Bouclette
avatar

Nombre de messages : 1737
Age : 41
Localisation : Clermont-Ferrand
Date d'inscription : 04/09/2004

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Mar 9 Sep - 12:40

Oui effectivement on peut jamais voter "peut-etre"... benheu

_________________
Bisous, Ninie & Zébulon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morticia
Membre VIP
avatar

Nombre de messages : 2013
Date d'inscription : 02/03/2005

MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   Mar 9 Sep - 14:46

pour les chiens je suis d'accord pour le reste ben comme les autres Clinoeil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les droits des animaux reconnus par la loi en Suisse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Iz Zoo - Le Forum :: 
Communauté
 :: Discussion libre
-
Sauter vers: